f

Backstage : Le shooting de la nouvelle collection Cymbeline 2017

0

Nous avons eu la chance d’assister au tout dernier shooting de la maison Cymbeline pour la collection 2017. C’est au château de Fontainebleau près de Paris que se sont déroulées deux séances photos en simultané. Une ambiance douce et naturelle pour la première partie du shooting qui a eu lieu dans la galerie Francois 1er. « Chef d’œuvre, prototype de la galerie et manifeste de la Renaissance en France, la galerie François Ier au château de Fontainebleau (après 1528) fut un modèle pour plusieurs générations d’artistes. Elle précède la galerie d’Apollon au Louvre (après 1661) et la galerie des Glaces à Versailles (après 1678). » La maison de couture signe un renouveau et propose des pièces intemporelles et délicates.

Ce shooting fût également l’occasion de découvrir et d’échanger avec les designers de la marque qui mettent un point d’honneur à sublimer chaque robe. La maison collabore avec Patrice Dutartre qui revient cette année avec des créations qui inculquent un nouveau souffle tout en préservant son ADN créatif et sa légèreté. Le créateur Olivier Portais met également ses talents d’alchimiste de la matière au service du mariage. Il met un point d’honneur à souligner les détails et à concevoir ses créations en fonction des parties du corps que la femme souhaite mettre en valeurs.

Pour cette saison Cymbeline travaille en également en collaboration avec le célèbre créateur Libanais, expatrié au Brésil : Lucas Anderi ! La sensibilité et la féminité sont les éléments essentiels et la signature des créations de ce designer.

©Cymbeline ©LeWeddingMagazine

©Cymbeline ©LeWeddingMagazine

Le second shooting avait lieu dans la galerie des Cerfs, pour un contraste plus marqué avec l’univers masculin/féminin. « Ornée sous Henri IV de vues à vol d’oiseau des châteaux appartenant à la couronne et entourés de leur domaines de chasse, la galerie des Cerfs est en outre scandée de têtes de cerfs en plâtre surmontées de ramures naturelles. Elle abrite depuis les années 1960, les grands antiques du Vatican, moulés par Primatice pour François Ier en Italie, dont les bronzes ont été fondus à Fontainebleau même. » Cette pièce a quelque chose de très onirique et les rayons du soleil en cette fin d’après-midi ont joliment souligné cet effet.

©Cymbeline ©LeWeddingMagazine

©Cymbeline ©LeWeddingMagazine

La nouvelle collection est actuellement présentée sur les différents défilés des salons internationaux : Barcelone, Milan, Düsseldorf… et sera disponible dès la rentrée prochaine. Les demoiselles d’honneur et/ou les invitées seront elles aussi gâtées avec une collection exclusive de robes aériennes… On vous en parle prochainement.

Plus d’informations sur Cymbeline.fr

Partager :

Propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés