f

La collection « Hautre Couture » de Cymbeline

0

La collection capsule « Hautre Couture » de Cymbeline, en édition limitée, propose des robes d’exception avec comme unique signature le nom de la mariée ainsi que la date de son grand jour. Anna Sergueeva, créatrice de tissus, nous parle de cette collection mais aussi de son parcours et de ses inspirations.

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Quel est votre parcours ?

« Mon expérience professionnelle a commencé en Russie en 1990. Alors que j’étudiais le stylisme et le modélisme à L’Académie d’Arts Appliqués, les Ateliers du Music-hall de Saint Petersburg m’ont embauché pour que je créée une ligne de robes de soirée grand public. Nous étions en pleine Pérestroïka (c’est une série de réformes économiques entreprises par l’URSS) et ce type de confection n’existait pas dans le circuit habituel. Du haut de mes 19 ans, j’ai ainsi pu donner vie à mes premiers dessins en utilisant leur stock de tissus mais surtout le talent extraordinaire des « petites mains » de l’atelier, capables de véritables prodiges avec trois fois rien à disposition.

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Par la suite, à Paris où je poursuivais mes études au Studios Berçot, j’ai pu mesurer combien cette première expérience avait été fondatrice… Mon inclinaison vers la création de tissus s’est vue confirmée à l’occasion d’un stage chez Guy Laroche où j’ai pu toucher de belles matières (soies, dentelles…). J’y ai aussi rencontré des professionnels en quête de nouveautés, d’inventions. Au lieu de modèles de robes, j’ai commencé à réaliser des dessins d’impression. Et pour rendre les choses concrètes, j’ai réalisé en 1997 une ligne d’écharpes de soie faisant appel au savoir-faire de brodeuses russes. C’est cette initiative qui m’a permis de créer mon entreprise de tissus puis de travailler pour de grandes maisons comme Christian Lacroix, Emmanuel Ungaro ou Dior. »

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Comment en êtes-vous arrivée à créer des tissus si originaux et travaillés ?

« C’est certainement ma collaboration dès 1999 avec l’entreprise Hurel qui m’a permis de libérer pleinement ma créativité. Pendant 5 ans, ce spécialiste de la broderie Haute Couture m’a demandé d’élaborer une ligne originale. J’ai ainsi pu concilier ma connaissance es techniques d’ennoblissement de tissus, découvertes au Music-Hall, avec le savoir-faire spécifique de la broderie française. C’est ainsi que sont nées ces créations que beaucoup trouvent surprenantes voire déconcertantes. Depuis 2003, je poursuis cette démarche pour ma propre collection de tissus à destination des denteliers (Solstiss, Sophie Hallette), brodeurs  ou même directement vers les créateurs français, libanais (Elie Saab, Dany Attrache, Krikor) ou américains (Marchesa, Rodarte). »

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Le Wedding Magazine - Blog Mariage - ©Cymbeline

Quelles sont vos inspirations ?

« Je suis une personne hyper-sensible, en connexion constante avec mon environnement. J’ai chaque jour la nécessité d’exprimer ces différents ressentis et émotions, que ce soit sur les tissus, ou même sur d’autres supports par le dessin ou l’écriture. Tout est, pour moi, potentiellement inspirant : les lumières, les sons, les rencontres… Mes tissus évoluent en même temps que ma psyché. Depuis quelques temps, je suis en recherche de plus de luminosité, de fluidité dans les relations. Ce sont des notions qui guident mon travail pour Cymbeline dans notre défi commun de créer une ligne singulière appelée « Hautre Couture ». Il y a là comme une conjonction entre créatrice et entreprise. Et, de mon point de vue, rien n’arrive jamais vraiment par hasard. »

Avez-vous des techniques particulières pour créer ?

« Les techniques font parties du jardin secret des créateurs. Disons que mon savoir-faire puise dans celui de presque tous les corps de métier du textile : broderie, imprimerie, tissage, teinturerie, peinture, plumasserie. C’est ce jonglage permanent avec les différents gestes et outils professionnels, qui permettent, au final, un résultat ingénieux. Avec le recul, j’ajouterais que la création n’a de sens que si elle est au service d’autrui. C’est d’ailleurs ce qui m’enthousiasme dans le projet « Hautre Couture », l’idée de travailler pour chaque cliente à la concrétisation d’un rêve sur-mesure. » Anna Sergueeva.

_____

Retrouvez la collection Hautre Couture sur le site de Cymbeline

Partager :

Propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés