f

Rencontre avec Histoire d’Or

0

Nous avons rencontré Jonathan Abgrall, Directeur du magasin Histoire d’Or situé à l’angle de la rue Saint-Martin et de la rue de Rivoli à Paris, qui a gentiment accepté de répondre à nos questions. 

Depuis combien de temps travaillez-vous chez Histoire d’Or ?

« Cela fait 8 ans que je travaille chez Histoire d’Or, 8 ans que je suis passionné de bijoux. Je me retrouve à travers des collections traditionnelles comme les bagues de fiançailles et les alliances, mais aussi avec tout autre bijou. »

Comment se passe l’accompagnement des mariés dans le choix de leurs alliances ?

« Ils viennent nous voir une première fois, une seconde fois, puis une troisième parce qu’ils tiennent à ce que l’on participe à leur mariage et c’est d’ailleurs ce que l’on préfère faire. Parce que sans donner un avis concernant un achat, on donne, tout simplement, les meilleurs conseils pour un bijou qui va durer toute leur vie, un bijou qu’ils vont regarder et voir tous les jours. De ce fait, le choix nécessite souvent plusieurs essayages, comme pour une robe ou un costume. »

Les alliances sont-elles personnalisables par la suite ?

« Oui, il est possible de les modifier, de les ajuster, de les agrandir ou de les rétrécir. Une gravure peut aussi être effectuée, soit quelque chose de très traditionnel comme un prénom, une date ou bien un message totalement original et personnalisé qui ne ressemble à aucun autre. »

Quel sont les best-sellers ?

« L’anneau simple est le choix le plus fréquent. Il peut d’agir d’un modèle avec un fil d’or très fin ou, à l’inverse, un modèle très traditionnel tel que le solitaire avec un diamant accompagné d’une alliance en diamant également. En général, les mariés aiment les alliances et les bagues de fiançailles  harmonieuses, qui peuvent être portées ensemble. »

 

Avez-vous été témoin d’une histoire touchante dans cette boutique Histoire d’Or ?

« Je me souviens tout particulièrement d’un homme qui est passé un matin pour préparer tout un scénario. L’après-midi, il est revenu dans notre bijouterie avec sa compagne pour faire sa demande en mariage devant nos vitrines. Il souhaitait que ce moment unique soit fort et, pour lui, le symbole de Paris, de la bijouterie située rue de Rivoli était le lieu idéal. »

 

Comment pourriez-vous définir les mariés Histoire d’Or ?

« Ce sont mes parents, mes frères et sœurs, mes oncles et tantes. Ce sont des gens que l’on rencontre, qui nous viennent soit de la rue d’à côté, soit parfois du pays d’à côté.  Il y a des gens qui viennent même du monde entier pour affirmer leur amour par l’achat du solitaire et de l’alliance au sein d’une boutique Parisienne, le berceau de la bijouterie. Nos clients sont vraiment monsieur et madame tout le monde, de tout âge, de partout. » Jonathan Abgrall.

Histoire d’Or

Partager :

Propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés