f

Rencontre avec Michèle Bergeron, Wedding Planner

0

Vous aimeriez faire appel à un wedding planner pour votre mariage ? Ce métier vous intéresse ? Afin d’en savoir plus sur cette profession, nous avons interviewé Michèle Bergeron, qui a suivi la formation Wedding Planner de 3 mois à l’école Jaelys.

Quel est votre parcours ?

 « J’ai un parcours professionnel de 20 années dans l’hôtellerie haut de gamme. J’ai eu la chance d’évoluer dans le prestigieux Groupe Barrière. J’y ai occupé pendant 16 ans, les fonctions de gouvernante générale. De La Baule (l’Hôtel Hermitage Barrière), à Dinard (Grand Hôtel Barrière) et pour finir à Deauville (Normandy Barrière), j’ai appris la rigueur, l’organisation, l’exigence, l’anticipation, la planification. Pas mal de qualités nécessaires dans le métier de Wedding Planner. »

_____

 Pourquoi avez-vous eu envie de faire ce métier ?       

 « J’ai toujours aimé ORGANISER, surprendre dans le sens positif du terme. Le métier de wedding planner me permet de continuer de mettre en pratique tout ce que j’ai pu acquérir pendant ces années au cours desquelles j’ai été au service des autres. Travailler dans l’ombre pour rendre un moment parfait et inoubliable. J’avais envie de travailler pour quelque chose de gai, joyeux. Le mariage pour moi, c’est gai, joyeux… Pouvoir en toute discrétion organiser et sublimer cette journée si précieuse pour que les mariés et leurs invités gardent un souvenir d’une expérience émotionnelle extraordinaire. »

_____

Pourquoi avoir suivi la formation de wedding planner à l’école Jaelys ?

 « Avant de changer d’orientation professionnelle j’avais fait mon enquête ; il s’est avéré que l’école Jaelys était pour moi l’école parfaite.  C’est un établissement connu et reconnu par les professionnels du monde du mariage ; je savais que je serais entre de bonnes mains. »

Comment se sont déroulés ces 3 mois ?

« Ces 3 mois ont été très intenses. Enormément. A titre personnelle, un peu compliqué au départ : retourner sur les bancs de l’école, ce n’est pas simple. J’avais oublié les devoirs et le fait de rester assise derrière un bureau.  Mais très vite cela m’est passé. Rapidement nous avons été dans le vif du sujet avec des exercices sur le terrain : des shootings photos à réaliser de A à Z, de la création de papeterie et des carnets de bords. Il y avait beaucoup de cours pratiques/théoriques : photographie avec un professionnel (Thibault Jeanson), atelier sur les couleurs, élaboration de boards d’intention et d’inspiration (Pauline Maguin, elle-même wedding planner à la tête de son agence), cours sur l’identité visuelle et sur la bonne utilisation d’Internet ( Jael Petit-Fournier ). J’ai surtout été très impressionné par notre « professeur principale » : Florie Roch. Wedding planner confirmée, passionnée et passionnante elle a eu ce talent de nous transmettre tout son savoir qu’elle a acquis sur le terrain. J’ai adoré ses cours magistraux. Ce qui est appréciable à l’école Jaelys : les cours sont dispensés par des professionnels confirmés dans leur domaine. Ils savent de quoi ils parlent et ils ont une parfaite connaissance du terrain. »

_____

Qu’avez-vous préféré dans cette formation ?

« Je n’ai pas eu de préférences, j’ai tout aimé car j’y ai beaucoup appris. »

_____

Recommanderiez-vous l’école Jaelys ? Pourquoi ?  

« Sans aucun doute. Les cours sont assurés par des gens sérieux et soucieux de notre devenir. Ils ont l’expérience et l’amour de leur métier.  Ils nous encadrent tout au long de notre cursus. De plus, je sais qu’ils sont aussi là sur l’après école et après la formation si besoin de conseils ou soutiens. »

Quelles sont vos sources d’inspiration ?

« Elles sont multiples. Jeff Leatham pour la décoration florale et pour la décoration en générale, je regarde partout sur les différents canaux médias, dans les boutiques, chez les brocanteurs… Et pour le reste, je suis à l’affût. L’objectif : avoir plusieurs vues différentes et garder un œil sur les tendances. »

_____

Comment se passe le travail avec les futurs mariés ?

« Pour le moment je suis au début de la création de ma structure. Je suis dans la finalisation de mon book prestataires qui vont m’accompagner dans mes aventures. »

_____

Quelle est la prestation qui vous a le plus marqué ?

« Grâce à mon passé professionnel j’ai assisté au mariage de la fille de Monsieur Fares, milliardaire libanais à Deauville. Un événement gigantesque avec privatisation totale de l’hôtel Normandy et de l’église Sainte Catherine à Honfleur. Il y avait beaucoup d’invités prestigieux, des tenues somptueuses et des décorations fabuleuses. C’était deux jours très intenses. »

_____

Avez-vous un conseil pour les futurs mariés qui aimerait faire appel à un wedding planner ?

« S’offrir les services d’une wedding planner n’est pas un luxe, ni une mode. Ses compétences sont une vraie plus-value pour aider à concrétiser un événement de rêve. Le mariage devient de plus en plus un vrai business et du coup, la wedding planner est une aide certaine et efficace pour faire les bons choix en plus de faire gagner du temps et de l’argent. »

Nous tenons à remercier Michèle Bergeron pour le temps qu’elle a bien voulu nous accorder ainsi que pour ses réponses instructives.

Couverture : Shutterstock

Partager :

Propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés