Histoire & origines de la première danse

Connaissez-vous les origines de la première danse des mariés ? Voici l’histoire qui se cache derrière cette tradition.


LA TRADITION DE LA PREMIÈRE DANSE


Tout commence à l’époque des bals. Pendant ces événements, la coutume voulait que se soient les invités d’honneur qui prennent l’initiative de danser les premiers, telle une invitation adressée aux autres invités afin qu’ils se joignent à eux. C’est ce que l’on appelle l’ouverture de bal.

Lors de la célébration des noces, les mariés étant à l’honneur, la logique voudrait que ce soit eux qui effectuent la première danse mais ce n’est pas le cas car il s’avère que ce moment clé de la soirée ait une signification beaucoup plus forte. En effet, traditionnellement, le bal s’ouvre avec une valse de la mariée et de son père. Après quelques instants, le marié prend le relai, et donc la place du père, pour danser avec la mariée. Une étape importante qui symbolise le changement de foyer lorsque le père confie sa fille à son nouveau mari. En parallèle, le père de la mariée convie la mère du marié et le père du marié invite la mère de la mariée pour sceller l’alliance des deux familles. Puis, les autres invités se joignent petit à petit à la valse.


LES COUTUMES FRANÇAISES AUTOUR DE LA DANSE


La danse de la brioche – Vendée

S’il y a bien un dessert incontournable en Vendée, c’est la brioche ! Dans cette région, à l’occasion des mariages, ce met était offert par les proches, traditionnellement par un parrain ou une marraine des mariés. Pouvant peser plus d’une vingtaine de kilos, la brioche, posée sur un long plateau, devait être portée à bout de bras par les mariés tout en effectuant quelques pas de danse. Une fois que tous les invités soient passés dessous, la brioche pouvait être servie.

La danse du parapluie – Bretagne & Pays de la Loire

Généralement en fin de soirée, les jeunes mariés, munis d’un parapluie ou d’une ombrelle, se rendait sur la piste de danse afin de danser un slow sous l’accessoire en question. Pendant ce temps, les convives étaient invités à lancer des serpentins afin de recouvrir les amoureux pour leur porter bonheur.


Le Wedding Magazine


Partager: