La veille du mariage vue par les hommes

Mesdames, vous vous demandez comment se sentent les hommes la veille du mariage ? Messieurs, vous avez envie de savoir à quoi vous attendre à quelques heures du grand jour ? Découvrez les témoignages de mariés à propos de ce moment si particulier.


ALLAN – 28 ans


J’étais très enthousiaste à l’idée de me marier, je réalisais seulement que le jour que nous préparions depuis maintenant plusieurs mois n’avait jamais été aussi proche de nous. Si toute la journée a été marquée au rythme des derniers préparatifs, je garde en mémoire le bonheur ressenti au moment de voir arriver les familles, venues des quatre coins du monde.


THIBAUD – 28 ans


On ne réalise pas vraiment le moment tant attendu avant d’y être pleinement. La veille j’étais en famille, peaufinant les derniers détails, avec une petite touche de stress. J’essayais de faire le vide, de ne plus penser aux soucis et juste être hâtif que ce week-end passe.

Un dernier coup de fil à celle à qui j’allais enfin dire oui pour la vie, et une soirée dans la simplicité et la joie de vivre l’instant présent.


GEREMIE – 27 ans


Je n’étais pas du tout stressé comme beaucoup le prédisait. Mais plutôt tranquille. Pourquoi ? Parce qu’en réalité, je ne réalisais pas vraiment que c’était mon mariage…


NATHANAËL – 30 ans


La veille du mariage était la pire journée des préparatifs ! Très peu dormi les nuits précédentes et encore pas mal de choses à faire, la journée m’a semblé très longue. J’avais surtout peur de ne pas profiter de mon propre mariage à cause la fatigue et de l’angoisse que ça ne se déroule pas comme prévu. Je savais que la veille du mariage serait une journée difficile, mais je ne pensais pas à ce point !


CLEMENT – 27 ans


La veille de mon mariage j’étais heureux et serein pour l’engagement que je m’apprêtais à prendre. J’étais en préparation pour partir en opération extérieure pendant les préparatifs, j’étais donc reconnaissant pour le travail fourni par ma future femme et de l’aide de la famille et des amis. J’étais aussi dans le doute concernant la première danse qui n’a pas fait l’objet d’un apprentissage rigoureux…


NATHAN – 27 ans


J’étais très excité et impatient de me marier avec ma fiancée ! Nous étions en relation longue distance, le mariage allait forcément être un grand bouleversement pour tous les deux. J’étais tout de même très tendu concernant l’organisation, est-ce que tout était rodé ? Et je n’avais pas encore écris mes vœux la veille du mariage… Mais tout s’est bien passé, c’était du pur bonheur.


Le Wedding Magazine


Partager: